decoration1

L'ART DE LA TAPISSERIES

DANS LA DECORATION D'INTEREUR

Joseph, l'enchanteur...

Ce sont les lieux qui suggèrent à Joseph Jakubczyk son inspiration et font de lui un décorateur d'exception, un lissier, magicien des temps modernes.

Ses œuvres, transcendance de la matière par le geste, transforment l'univers quotidien en un décor féerique et intemporel, à l'aune de son art.

     Depuis toujours, j'aime l'art de la tapisserie. J'aime l'idée qu'un artiste est aussi un artisan, qu'il a passé des heures, des centaines d'heures pour réaliser son projet. Oui! Que de passion et de patience mẽlées dans ces tableaux de laine, avec ces milliers de fils et de points!

     Et un jour, j'ai rencontré l'artiste, Józef Jakubczyk, Polonais un peu perdu sur un stand de la Foire de Paris. Bleu regard, sourire et blondeur d'enfant, mais corps robuste et mains d'homme: il faisait une démonstration, tissait des pétales de fleurs, jonglait avec sapalette de couleurs. Et très lentement, une tapisserie naissait sous nos yeux émerveillés. Aussitōt, j'ai su que j'en voulais une bien à moi.

     Devant ses tapisseries exposées, plus belles les unes que les autres, comment se décider? Je suis partie sans acheter... pour revenir le lendemain, avec un tableau de Monet en carte postale, pour lui dire: vous pouvez me faire ςa?

     Joseph peut tout faire - il suffit que le sujet le tente, et le pari, voire le défi. Ce Monet peu connu l'a tenté. II m'a dit - ou plutōt mimé - l'extrẽme difficulté de ce paysage impressionniste, entrelacs de mer et d'arbres, de bleus et de verts. Mais on a pris le risque lui et moi, fifty fifty - mon argent et son temps. Pas un instant je n'ai douté du résultat. II a dépassé mes ésperances. Voyez,, les Bordigheras...

     Après, je lui ai demandé de me reproduire la Femme à l'impériale, autre œuvre impressionniste d'un Autrichien peu connu, et puis le célèbre tableau de théâtre dont notre Comédie-Franςaise s'enorgueillit. Chaque fois, U a dit - et mimé - à quel point ce serait difficile! Et quelques mois plus tard, le temps d'un semblant de suspense, mon souhait était exaucé. JJ fait des miracies: il donne corps, épaisseur, vie, réalité au rẽve. Naturellement! C'est un artiste.

     Je cohabite donc avec trois tapisseries signées JJ. Comment dire la joie quotidienne qu'elles me procurent? Imaginez, chacune exposée dans un coin, éclairée avec soin, caressée par le soleil ou fardée par la lueur d'un spot, selon les jours, les heures et mon humeur, montrée avec fierté au visiteur ami, et contemplée avec amour. Je peux rẽver a loisir devant le paysage de Cōte d'Azur, parler à la femme mystérieuse ou sou- rire à la troupe de Molière. Si je vous disais que je peux mẽne, à volonté, entrer dans la tapisserie ou la regarder vivre... Parfois, je caresse la laine, je m'émerveille de lafinesse du point, ou j'eprouve le relief du tissage. II y a une étrange sensualité dans ces tableaux sur laine.

     Que n'ai-je une grande maison, pour couvrir les murs des tapisseries de Joseph! Mais je serais une collectionneuse, alors que je suis seulement amateur - "celle qui aime".

     Oh! oui, j'aime et j'espère qu'au fil de ces pages, ou au gré de telle ou telle exposition, vous allez, comme moi découvrir un art, un artiste, une œuvre, une personnalité, un grand et généreux talent. Voyez: le dos d'une femme d'Ingres, un regard de chien, une cascade nommée Glaςon, la Cène revue par lui, et toujours ces fleurs, ces papillons, ces paysages à profusion. Demandez-lui l'impossible, il le fera pour vous et pour l'amour de son art - la tapisserie.

                                                           Michele RESSI - auteur

ressi